Journée découverte du D-Day sur les plages d’Utah Beach et d’Omaha Beach

À l’occasion du 75ème anniversaire du débarquement de Normandie, le camping Le Cormoran s’est associé avec la toute nouvelle entreprise de visite guidée « Normandy Discovery Tour » pour vous concocter un weekend spécial Jour J.

Ce séjour D-Day comprend (pour 4 personnes) :

  • 2 nuits au camping Le Cormoran en mobil home

  • 1 journée de visite guidée par Normandy Discovery Tour sur les sites du D-Day

Un beau cadeau à gagner qui a été mis en jeu lors du concours organisé par Manche Tourisme sur leur page Facebook le 22 mars 2019. Un grand merci à Latitude Manche ainsi qu’à l’Office du Tourisme de la Baie du Cotentin pour leur soutien dans ce projet.

logo manche
Office de tourisme de la baie du cotentin

Félicitation à la famille Remoleux qui a remporté le grand jeu-concours. Ils ont ainsi gagné un weekend gratuit en mobil home dans notre camping avec visite guidée privée d’une journée sur les lieux des combats du 6 juin 1944. Une première fois pour eux qui n’étaient encore jamais venus en Normandie.

Musée utah beach

Visite guidée sur les plages du débarquement avec les guides du Normandy Discovery Tour

D-Day Tour dans la Manche et le Calvados

Débarquement de Normandie 1944

Samedi 27 avril 2019 nous voilà donc partis avec les gagnants du concours à la découverte des plages et sites historiques du débarquement de Normandie. Départ à 9h30 depuis le camping où nous rencontrons Thomas Voisin et Flavie Poisson, ces 2 jeunes guides normands passionnés du D-Day nous emmènent pour une journée de visite dédiée au secteur américain.

La nuit du 5 au 6 juin 1944, l’opération Overlord est lancée. C’est en tout plus de 20 000 hommes qui seront envoyés au combat sur le sol de France en une seule nuit (parachutistes), suivit le lendemain de 135 000 soldats supplémentaires.

À chaque lieu visité nous découvrons non seulement les faits historiques qui s’y sont déroulés mais également les différentes stratégies militaires mise en place, l’équipement et l’armement des soldats qui ont combattus et surtout les petites anecdotes à l’intérieur de la grande histoire. On aborde aussi le quotidien de la population normande sous l’occupation avec les tickets de rationnement due à la pénurie, les produits de substitution utilisés (Ersatz) et la mise en place d’un couvre-feu.

Plage d’Utah Beach, à proximité du musée du débarquement

Nous foulons le sable de la plage d’Utah Beach pendant que les guides nous décrivent la défense allemande à laquelle se confrontent les soldats américains lors de leur arrivée sur cette partie de la côte normande. On apprend leur stratégie d’attaque ainsi que leur objectif une fois la plage envahit : rejoindre et apporter du renfort aux troupes aéroportées qui se trouvent dans les terres.

On aperçoit tout au long de notre chemin les vestiges de différents blockhaus.

Utah beach débarquement américain

Le Jour J à Sainte-Mère-Eglise

Au cœur du village de Sainte-Mère-Église, les guides nous emmènent sur la place de l’église pour nous conter l’histoire des parachutages du 6 juin qui ont eu lieu à cet endroit exact. Nous apercevons notamment le célèbre John Steel resté suspendu au clocher de l’église.

Nous traversons ensuite la rue juste en face pour visiter le musée Airborne. Quatre bâtiments composent ce musée historique qui nous permettent de voir un véritable C47, avion qui réalisa les parachutages. Un parcours immersif avec des effets sons et lumières nous fait traverser l’intérieur de l’avion avant le largage des soldats. De nombreuses reconstitutions ainsi qu’une grande collection d’armes et de véhicules militaires nous permettent de visualiser avec détails la seconde guerre mondiale. On y retrouve également les produits de consommation de l’époque qui nous immergent dans l’univers des années 40 et notamment ceux apportés par les américains que les normands voyaient pour la première fois (chewing gum, café soluble …).

parachutage sainte mère église

Après une pause déjeuner dans le village, nous repartons à bord du petit van au son des Andrews Sisters pour continuer notre visite.

La petite église d’Angoville au Plain

À proximité de la zone de saut D des parachutistes, les guides nous font découvrir un lieu moins connu mais tout aussi marquant de l’histoire du débarquement : l’église d’Angoville-au-Plain. Deux infirmiers américains aéroportés, Robert E. Wright et Kenneth J. Moore, y installent un hôpital de guerre qui deviendra zone neutre. En effet ils y apportaient des soins à tous les soldats blessés peu importe leur camp. Les infirmiers parachutistes seront décorés de la Silver Star pour leurs actions. Des années plus tard, les vitraux de l’église furent refaits en hommage aux troupes aéroportées américaines. On peut ainsi observer la représentation de parachutistes ainsi que les symboles de leur unité.

Eglise Angoville au Plain

La libération de Carentan

Point de passage stratégique, la prise de Carentan fut longue et difficile. Arrivé à l’entrée de la ville Thomas nous explique pourquoi ce carrefour fut nommé le « Dead’s man Corner » ainsi que la dure bataille du carré de Choux. En effet les paras américains ont dû mener leur attaque à la baïonnette, au poignard ou au corps à corps pour reprendre possession des fermes des jardins ouvriers qui s’y trouvaient à l’époque. Les deux camps connurent de sévères pertes. Nos accompagnateurs nous expliquent aussi comment les planeurs venaient ravitailler le front en armes, véhicules et en hommes.

Dead man's corner

La pointe du Hoc

Arrivé dans le Calvados nous visitons les fortifications allemandes de la pointe du Hoc, composantes du Mur de l’Atlantique. Cet endroit stratégique situé entre Utah et Omaha Beach surplombe la mer de la Manche de ses 30 mètres de haut. On y découvre une batterie d’artillerie avec son poste de direction de tir, ses casemates, abris et canons.

Nos accompagnateurs nous apportent des explications sur la vie des allemands dans les bunkers mais également sur la prise de la Pointe par le 2nd Rangers du Colonel Rudder le 6 juin 1944.

Pointe du Hoc

Omaha Beach

On s’arrête ensuite à Vierville-sur-Mer où Omaha Beach s’étend devant nous. Parmi les 5 cinq plages du débarquement cette zone sera celle qui dénombrera le plus de pertes le Jour J d’où son appellation de « Bloody Omaha » soit « Omaha la sanglante ».

Les guides nous racontent les nombreux obstacles rencontrés lors de l’opération Neptune à cet endroit : morphologie du terrain avantageuse pour les Allemands, défenses solides, bombardements préventifs ayant fait peu de dégâts, arrivée des équipes du génie avant l’infanterie …

On passera également à côté du premier cimetière provisoire américain du débarquement. Nous repartons à présent pour un court trajet de 7 km en direction du Cimetière américain de Colleville-sur-Mer.

visite Omaha beach

Cimetière militaire américain de Colleville sur mer

Ce lieu de recueillement regroupe les tombes de 9 380 soldats décédés le Jour J et les jours suivants. Il surplombe Omaha Beach et s’étend sur 70 hectares. Un jardin des disparus abrite un mur semi-circulaire comportant les noms des 1 557 soldats disparus lors des événements.

Au sein du cimetière nous visitons le Mémorial où une impressionnante statue en bronze de 7 m de haut rend hommage aux troupes aéroportées américaines. On observe également de grandes cartes d’opérations militaires représentant les différentes attaques qui ont été menées.

Le cimetière dispose également d’une chapelle et d’un centre des visiteurs. Nos guides nous décrivent la création du cimetière ainsi que sa gestion actuelle par l’American Battle Monuments Commission. Tandis que nous marchons le long des croix blanches à pertes de vues, ils nous content l’histoire de certains soldats qui reposent ici.

Cimetière américain colleville sur mer
détente piscine couverte camping


La visite de Colleville terminée nous remontons dans le bus pour retrouver Ravenoville.
Sur le chemin du retour nous passons près d’Isigny-sur-Mer où l’on peut voir depuis la route les usines de fabrication des fameux caramels d’Isigny.

De retour au camping à 18h, c’est le moment de profiter des services du camping pour se restaurer (bar, pizzeria, piscine couverte …) et se remettre de cette journée bien chargée en histoire et en émotions !

Sites et plages du débarquement

Explorez les 5 plages du débarquement ainsi que tous les sites de commémorations présents le long de la côte normande.

musées du jour j

Nombreux sur le territoire de Basse-Normandie, tous vous racontent à leur manière l’histoire du débarquement et de la bataille des haies.

dday festival en Normandie

Autour du 6 juin chaque année, les commémorations et festivités de l’anniversaire du débarquement battent leur plein.